Locomotives diesels

 Diesel BB, BR 218 de la DB, époque V, marque FLEISCHMANN, année de sortie ?

 
  
Cette locomotive correspond à la période précédant juste la construction de mon réseau avec mes achats convulsifs et prématurés sur ebay. C'est la seule que j'ai transformée d'analogique en digital en jouant du fer à souder.
J'ai dû changer les ampoules en raison du voltage supérieur en digital et en ai profité pour en rajouter pour les feux rouges dont l'emplacement était prévu. Je dois dire que ce modèle me plait assez peu et ne songerais pas à faire l'acquisition d'un modèle plus évolué de ce type.
 

 Autotracteur BB 63439, anciennement BB 040 DE 403, SNCF, époque III, marque ROCO, année de sortie 2005

 
  

Locotracteur indispensable pour les voies de triage, de bonne conception, mais je suis plus réservé pour les rambardes en plastique souple et pour le peu de place disponible pour mettre le décodeur qui est visible dans la cabine. 


Tracteur YDE 18110 SNCF, époque III, marque TRIX, année de sortie 2006
 
 
 
Le tracteur YDE 18 110 correspond à série allemande Köf II, son affectation était le service de triage et trafic léger. La reproduction est tout en métal et particulièrement bien réalisée avec poste de conduite aménagé. Malgré sa petite taille il loge un décodeur fourni d'origine et possède également l'inversion des feux rouges et blancs en fonction de la marche.
Ses faibles dimensions et le fait que la prise de courant se fait que sur deux essieux peuvent, sur certaines parties de voies, entraîner des à-coups.
   
Fret CC 72000 SNCF, époque V, marque JOUEF, année de sortie 2006
 
 
Bien qu'ayant un prégugé peu favorable pour Jouef à l'époque, ce modèle m'a séduit par la qualité de sa gravure, ses nombreux détails, son poids conséquent grâce à un châssis en métal imposant, ses tampons à ressort et son fonctionnement sans reproche.
Il est regrettable cependant que le feu en haut de la cabine ne soit pas fonctionnel.
   

 060 DA-16 (6500) SNCF, époque III, marque ELECTROTREN, année de sortie 2008 

 
  
Electrotren en décembre 2008 a sorti ce magnifique modèle qui a recueilli des appréciations très favorables sur les forums de trains miniatures. La locomotive est très réussie en effet et de plus son fonctionnement est irréprochable. Petit détail intéressant le ventilateur est actionné par un petit moteur et peut activé ou désactivé.
Toutefois, dans le réglage d'origine il tourne tellement vite qu'on ne peut définir s'il est en mouvement. Il est conseillé de régler la CV 115 à 0 pour avoir un mouvement conforme à celui de la locomotive en vitesse de croisière.
On regrette qu'Electroren n’ait pu équiper ce modèle d'un décodeur ESU Loksound ce qui aurait été parfait.
 
Véhicule d’entretien série 701 à plateforme mobile de la DB, époque IV, marque TRIX, année de sortie 2009
 
 
Nouveauté de l'automne 2008, ce véhicule original a été produit par Trix. Construit essentiellement en métal ce modèle se caractérise par une plateforme actionnée par deux petits moteurs à induction que l'on peut commander pour la montée, la descente et la rotation gauche ou droite.
Le pantographe est également équipé d'un moteur à induction pour la montée et la descente mais dans ce cas le fonctionnement est aléatoire (défaut constaté également sur les forums allemands) mais l'essentiel est que ce problème n'affecte pas la plateforme.
Le modèle est sonorisé avec le son caractéristique du moteur diesel, le klaxon, le grincement des freins, la trompe ainsi que des bruits de travail : scie, meuleuse et marteau.
En conclusion c'est une bien jolie locomotive, très détaillée et plein d'atouts originaux en supplément.
 
VOIR LA VIDEO
 
 

A1A A1A 68020 SNCF, époque III, marque ROCO, année de sortie 2009 
 
 
 
Cette A1A A1AZ de ROCO a déchaîné les passions sur certains forums en raison de la bande blanche à gauche de la photographie trop étroite. Il est vrai que sur le vieux modèle de Fleischmann elle avait été bien reproduite. Autre petit reproche personnel, les rambardes métalliques qu'il faut poser et ce n'est pas très évident vu l'ajustage très moyen nécessitant de poser un point de colle pour qu'elles restent en place. 
J'apprécie par contre sa belle tenue sur la voie et sa sonorisation réussie.
 
VOIR LA VIDEO: Elle apparaît au milieu de la vidéo
  
 
 Locomotive diesel « Class 77 » d’Euro Cargo Rail, époque VI, marque ESU, année de sortie 2012 

dsc00234.jpg

 Le modèle ESU est d’une finition remarquable avec un très bon rapport qualité/prix.  Le châssis et la carrosserie sont en métal et la locomotive pèse environ 590g pour une longueur hors tampons  de 247 mm. De nombreux petits accessoires en laiton et en plastique sont rapportés : marchepieds en laiton, mains montoires, grille du ventilateur de toit ajourée…Au point de vue sonorisation elle est assurée parfaitement par un décodeur LokSound V4.0 de ESU avec 2 haut-parleurs.  Les cabines peuvent être éclairées et  feux rouges être éteints.

Les plus apportés par ESU sont :

  • Un générateur de fumée avec ventilateur régulé en fonction de la charge et avec contrôle de température imitation
  • La simulation des étincelles lors du freinage avec diodes électroluminescentes blanc chaud
  •  

J'ai effectué quelques petits réglages au niveau des CV pour diminuer le son un peu trop fort d'origine ainsi que l'éclairage jugé trop intense. En conclusion on ne peut qu’espérer que ESU produise d’autres modèles de cette qualité et pourquoi pas une locomotive vapeur.

VOIR LA VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=i2S1ItKVWzk&list=UUjUwPdyy2F1Cg7CMfACzS-g&index=1


 Bourreuse niveleuse Plasser & Theurer Schienen stopfexpress 09-3X de la DB, époque V-VI, marque Viessmann, année de sortie 2012  

bourreuse modèle réel

Modèle réel 

 

bourreuse.jpgModèle réduit

dsc00230.jpg

Modèle réduit détail

Le modèle réduit, malgré une construction en plastique assez légère (modèle initial Kibri non motorisé), est fidèle à l’original. La technologie apportée par Viessmann apporte un réalisme de fonctionnement remarquable sur un réseau. La sonorisation est parfaite avec fonctions classiques : bruitage du moteur, crissement au freinage, triple phares d'éclairage / feux arrière avec une alternance de direction.

L’originalité est dans le mode entièrement fonctionnel de bourrage avec  bruitage correspondant et led éclairant la zone de travail. Les feux de détresse sont contrôlables  numériquement ainsi que les gyrophares.

VOIR LA VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=BSeh2dAUOIU&list=UUjUwPdyy2F1Cg7CMfACzS-g&index=2


 V200 (V2202) Montcocol, époque V, marque REE-ESU, année de sortie 2015

V200 30 juillet 1990 avignon depot

Photographie des machines prise par Marc Bouché en octobre 1990 au dépôt d'Avignon

La diesel V 200 (de 1968: Classe 220) est la première production de série diesel-hydraulique express de la  Deutsche Bundesbahn.

En 1985 et 1986, la société d'entretien des infrastructures françaises DEHE-MONTCOCOL a acheté quatre V 200 pour une utilisation sur les travaux de construction et de maintenance en France et en Belgique. En 1987, elles ont été expédiées en Algérie pour travailler sur un nouveau projet de construction de chemin de fer à écartement standard. En 1991, les locomotives sont retournées en France pour travailler sur de nouvelles lignes TGV. Toutes ont été démolies en France entre 1997 et 1999.

Le modèle réduit

V200 montcocol 1

Le modèle en question résulte d’une coopération entre REE et ESU. L’engin est imposant au point de vue du poids avec 570 grammes. Il est essentiellement en métal avec  de nombreux détails rapportés. Il bénéficie de nombreuses fonctions (20) dont notamment l’éclairage des tableaux de bord et des coursives, un système  de fumée pulsée  très efficace synchronisé lors du démarrage et de l'accélération avec démarrage des deux moteurs. La vidéo ci–dessous donne un aperçu des possibilités de cette belle locomotive en compagnie d'autres modèles REE

VIDEO REE 5 locomotives

https://www.youtube.com/watch?v=oMWw1VrkvcM


BB 67001 SNCF, dépôt de Clermont, époque III,  marque REE, année de sortie 2015

Les premières BB 67000 apparaissent sur le réseau national en 1963. Ces motrices d’une masse de 80 tonnes mesurent chacune 17,09 m de long et disposent d’une puissance de 1240 kW. Les premières unités sont livrées aux dépôts de Chambéry et de Nîmes où elles évincent rapidement la vapeur sur la rive droite du Rhône et dans les Alpes. Elles assurent alors la conduite des premiers trains de voyageurs et quelques trains de marchandises.

Après une belle carrière pour cet engin moteur diesel, figure emblématique de la SNCF, l'arrivée de machines plus modernes et la réduction de leur aire d'action suite aux électrifications a conduit à regrouper le dernier carré de  BB 67000 au dépôt d’Avignon. Elles continuent à tracter des trains de marchandises dans les Bouches du Rhône mais à une vitesse limitée à 90 km/h.

Le modèle réduit

Bb 67000

Le modèle réduit est en plastique ce qui n’est pas ma préférence mais vu la qualité de la gravure me fait oublier ce détail. D’après le constructeur le modèle a plus de 330 pièces avec de nombreuses pièces en métal rapportées. La sonorisation est très bonne, bruit des moteurs, crissement des rails, klaxons, et deux annonces de gare dont une très sud de la France.

Les cabines peuvent être éclairées et les ventilateurs sont fonctionnels. Il faut rajouter le système de fumée pulsée synchronisé lors du démarrage et de l’accélération (un peu moins spectaculaire que sur la diesel V 200 Montcocol de REE-ESU).  Pas de problème pour le fonctionnement la locomotive roule bien avec une bonne force de traction.

VIDEO REE 5 locomotives

https://www.youtube.com/watch?v=oMWw1VrkvcM

 

 

Date de dernière mise à jour : 24/01/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site